[Portrait de la semaine #CODEUSES] - Sophie GRAIBIS

Dans le cadre de la formation 100% femmes "Codeuses", nous vous invitons à découvrir chaque semaine le portrait d’une de nos apprenantes. Cette semaine, retrouvez le parcours et les aspirations de Sophie GRAIBIS développeuse web junior.

23 novembre 2020 |
  • Impact social
  • Inclusion
[Portrait de la semaine CODEUSES] -  Sophie GRAIBIS
Portraits photo : Irys Photographie 

"Codeuses" est un parcours de formation intensive et gratuite proposé par Simplon à Nantes et réservée aux femmes pour leur permettre, sans aucun prérequis technique, de se former en 8,5 mois au métier de développeuse Web.

 

Tu faisais quoi avant Simplon.co ? 

J’étais animatrice vacataire pour la ville de Rennes, agent d’entretien puis assistante maternelle jusqu’en 2014 jusqu’à la naissance de ma fille.

Suite à ma séparation j’ai éduqué ma fille seule puis j’ai ressenti le besoin de me recentrer sur ma vie et mon avenir. J’ai souhaité tout mettre à plat, réfléchir à mon futur. Je me suis alors orienté vers les métiers du numérique. J’avais besoin de repartir à zéro, démarrer une nouvelle vie.

 

Qu’est ce qui a déclenché ton inscription chez Simplon.co ?

J’avais découvert la formation des écoles IA Microsoft Simplon de Rennes mais je n’avais pas encore d’ordinateur personnel. J’ai pu obtenir un ordinateur pendant le confinement mais les candidatures pour Rennes étaient alors terminées. Ça ne m’a pas arrêté, j’ai donc regardé les autres formations et je suis tombé sur la formation Codeuses de Simplon Nantes.

En effectuant très souvent des recherches de formation vers divers organismes, soit je n’avais pas tous les pré-requis soit c’était trop loin de chez moi. A plusieurs reprises mes recherches m’ont menées à Simplon, j’ai donc décidé de candidater et d’être mobile en allant à Nantes pour me former.

 

Pourquoi avoir choisi Simplon.co ?

L’énergie des travaux en équipe qui étaient proposés m’attirait, le fait de découvrir le code soi-même aussi. Simplon accepte les personnes qui viennent des quartiers, sans bagages ou sans diplômes dans le domaine, c’était mon cas. Sur la première partie de la formation, nous avons exploré les différents métiers du numérique avant de débuter le code. La formation est dure et intense mais quand on trouve la solution au problème on est tellement heureux.

On s’entraide beaucoup avec les filles de la promo, on a toutes une vision différente des problématiques. Les codeuses m’apportent une autre façon de voir les choses, d’expliquer le code.

 

Quelle application souhaiterais-tu créer pour changer le monde ?

Une application adaptée à tout le monde mais qui cible surtout les personnes seules (ex : personnes âgées, SDF, parents isolés ou encore personnes en dépression, etc….) Il s’agit d’une application positive qui mettrait en relation les gens pour s’entraider au quotidien. Elle instaurerait un dialogue pour motiver la personne, lui proposer une sortie ( exposition, etc…), lui prendrait rendez-vous avec des associations si besoin ( rencontres de personnes, bénévolat, etc…).

Surtout dans la période que l’on vit avec les confinements ou je me suis sentie seule, mes voisins aussi… cette application permettrait de créer du lien en ville.

 

Quelle ambiance souhaiterais-tu trouver dans ta future entreprise ?

Une ambiance positive, de la rigueur, de l’échange, de l’entraide, du professionnalisme, de la communication constructive, du partage, de la diversité, de la curiosité et des challenges.

Je n’ai pas encore travaillé dans une entreprise, j’ai hâte de travailler en équipe.

 

Si ta fille souhaitait découvrir les métiers du numérique, que lui dirais tu ?

Je lui dirais simplement, que comme moi il faut qu’elle se pose les bonnes questions. Au lieu de regarder “bêtement” les écrans : elle doit se demander qu’est ce qu’il se passe derrière? Je l’ai laissé jouer à un jeu vidéo que j’ai créé avec l’application Scratch et elle a adoré. Je lui ai expliqué que j’avais créé une partie du code et elle avait l’air contente.

Je serais trop fière si ma fille travaillait dans le numérique!

 

•••

 Envie d'en savoir d'avantage sur Sophie ? Contactez la via LinkedIn

Elle recherche toujours un stage du 26 novembre au 23 décembre 2020 et sera disponible pour une embauche à partir de mars 2021. 

•••

Parce que les femmes sont en minorité dans les métiers techniques du numérique.

Parce que notre futur numérique doit être pensé par des développeurs et développeuses issues de parcours diversifiés. 

Soutenez les #Codeuses. Partagez, likez, recrutez.

 

 

 

Partager cet article
Retourner en haut