[Portrait de la semaine #CODEUSES] - Marie TOURNIER

Dans le cadre de la formation 100% femmes "Codeuses", nous vous invitons à découvrir chaque semaine le portrait d’une de nos apprenantes. Cette semaine, retrouvez le parcours et les aspirations de Marie TOURNIER développeuse web junior.

18 janvier 2021 |
  • Impact social
  • Inclusion
Portraits photo : Irys Photographie 

"Codeuses" est un parcours de formation intensive et gratuite proposé par Simplon à Nantes et réservée aux femmes pour leur permettre, sans aucun prérequis technique, de se former en 8,5 mois au métier de développeuse Web.

 

Tu faisais quoi avant Simplon.co ? 

Beaucoup de choses ! Les expériences qui m’ont marquées : le journalisme radio, la gestion d’associations, l’organisation d’événements et festivals, la création de textes et décors pour des pièces de théâtre et un one-woman-show. Le point commun, j’ai presque toujours eu un ordinateur entre les mains pour organiser ou créer ces activités. En 2016 j’ai eu envie de me reconvertir pleinement dans le numérique pour en faire mon métier. J’ai saisi l’opportunité de participer à deux Tours du Numérique, à Digital Job Ambition, à Ruby on Rails for Girls et à différents événements de la Digital Week pour faire mûrir mon projet. J’y ai fait des rencontres déterminantes et cela a confirmé mon attrait pour le secteur. En parallèle j’ai travaillé à la Ville de Nantes pour mettre de l’argent de côté et financer une formation.

 

Pourquoi souhaites-tu coder ? 

J’aime me creuser les méninges, apprendre en permanence, échanger avec les autres et créer. C’est ce que je retrouve dans le code ; par ailleurs j’avais découvert le Basic à 10 ans en recopiant des programmes publiés dans Sciences & Vie et c’était pour moi un loisir qui me plaisait beaucoup. Aujourd’hui je vois des langages beaucoup plus évolués et le plaisir est toujours présent. Lors de mon stage j’ai vu la portée de mon travail et c’est très gratifiant de participer à un projet collectif en y apportant sa contribution.

 

Quelle est ta valeur ajoutée dans une équipe ?

Ce qui revient souvent quand on parle de moi au sein d’une équipe c’est mon dynamisme, ma rigueur, mon pragmatisme, mon aisance relationnelle, mon ouverture d’esprit et ma détermination à trouver des solutions.

 

Parles nous de tes passions / hobbys … 

J’ai toujours aimé bricoler, démonter et remonter les objets depuis l’enfance, comprendre comment ça fonctionne : mes amis m’appellent MacGyver. Récemment j’ai fait l’acquisition de sets robotiques d’occasion, j’ai commencé à me documenter pour fabriquer mes propres capteurs, réparer et modifier des boîtiers de commande ou des moteurs. L’idée c’est aussi de programmer sur mon temps personnel avec différents langages, j’aimerais arriver à commander mes propres objets connectés via infrarouge ou Bluetooth (pour automatiser un réseau ferroviaire ou pour la mise en scène de spectacle par exemple). Je pratique aussi le théâtre depuis une dizaine d’années, avec une pause cette année pour me consacrer à la formation. Enfin je me déplace principalement à vélo dans mon quotidien, c’est ma façon de garder la forme et de gagner du temps dans mes déplacements en ville, j’ai aussi traversé la France avec simplement une boussole et quelques cartes. J’aimerais prolonger l’expérience par une traversée de l’Europe, pour cela je travaille sur un projet de caravane pour vélo.

 

Quelle ambiance souhaites-tu trouver dans ta future entreprise ? 

L’environnement idéal serait une équipe avec des profils différents (âge, genre, nationalité, expérience professionnelle...), je trouve cela humainement plus intéressant et professionnellement plus efficace car cela favorise notamment l’émergence de nouvelles idées. J’apprécie également avoir de l’autonomie dans le travail et une ambiance conviviale avec une équipe qui se serre les coudes car cela me permet de donner le meilleur de moi-même.

 

•••

 Envie d'en savoir d'avantage sur Marie ? Contactez la via LinkedIn

Elle sera disponible pour une embauche à partir de mars 2021. 

•••

Parce que les femmes sont en minorité dans les métiers techniques du numérique.

Parce que notre futur numérique doit être pensé par des développeurs et développeuses issues de parcours diversifiés. 

Soutenez les #Codeuses. Partagez, likez, recrutez.

 

 

Partager cet article
Retourner en haut